Histoire / Patrimoine

lavoir_lestremeur four_pain thermes_vuecote

Son patrimoine

Au fil des détours de la route des châteaux, des méandres de l'Odet, des sentiers piétonniers, le visiteur rencontrera une grande variété de vestiges de toutes les époques et de monuments à l'architecture traditionnelle.

menhirs2Les menhirs de Pont-Menhir
Témoins de l’époque du néolithique (vers 5 000 avant J.-C.), ils sont parmi les traces les plus anciennes laissées par l’homme à Plomelin.
Ils répondaient à des fonctions multiples selon les archéologues : marqueurs de territoire, monuments liés au culte des sources et peut-être même repères horaires ou calendriers.


thermes_vuearriereLes thermes gallo-romains du Pérénnou
Cette dépendance de la villa romaine qui s’élevait à Gorré-Bodivit aux IIe et IIIe siècles de notre ère témoigne du rang élevé des propriétaires. Long de 16 m, le balneum se divisait en six pièces : un vestibule, le fomix (chaufferie), le caldarium (salle chaude), le tepidatium (salle tiède), le frigidarium (salle froide) et l’apodyterium (vestiaire et salle des onguents). Les murs de certaines pièces étaient recouverts de marbre blanc décoré de fresques. Les fondations et des restes de l’hypocauste (système de chauffage par en dessous utilisé par les Romains) qui sont encore visibles ont été restaurés en 2011.



stele_dorruLa stèle de Dour Ru
Ce monument commémore une bataille qui s’est déroulée à proximité, le 6 août 1490. Il a été érigé à l’occasion du 500e anniversaire de ce combat, à l’initiative de M. Yann Gwegen qui résidait à côté. La stèle porte sur une face l’inscription « Emgan an Dour Ru » (combat de l’Eau Rouge) et de l’autre les dates 1490 et 1990 de part et d’autre d’une hermine.

En 1490, une révolte paysanne éclate dans le Poher, suscitée par les servitudes qui pesaient sur les manants. Plusieurs milliers de paysans révoltés marchent sur Quimper, qu’ils prennent d’assaut le 30 juillet 1490 et mettent à sac. Les bourgeois et gentilshommes de Quimper en profitent pour se regrouper. Ils sont renforcés par des partis d’hommes d’armes espagnols et anglais venant de contingents prêtés à l’origine par leurs souverains au duc de Bretagne pour résister à la France.

Battus à Par dar Raz en Penhars le 4 août, les insurgés s’enfuient vers le sud. Leur équipée tragique s’achève deux jours plus tard au lieu-dit la Boixière (la Boissière le Grand) en Pluguffan où ils sont écrasés. Selon la tradition, le nom Dour Ru aurait pour origine l’eau rougie du sang des révoltés.

chapelle_stphilibert


La chapelle Saint Philibert

Située à proximité du bourg dans un cadre de verdure, elle a probablement été construite vers le milieu du XVIIe siècle. C'est un édifice en forme de croix latine, avec chevet arrondi, l’intérieur est lambrissé en ber
ceau surbaissé. La chapelle a été restaurée entre 1995 et 2000, les vitraux sont de conception moderne.
Ouverte au public à l'occasion du pardon de Saint Philibert et des journées du patrimoine.


lestremeur1Le colombier de Lestrémeur
Le droit de colombier était sous l’Ancien Régime une prérogative seigneuriale. Celui de Lestrémeur est un des mieux conservés de Bretagne. Cette bâtisse circulaire en granite de 11 m. de hauteur et de 26 m. de circonférence date des XVIIe et XVIIIesiècles. Le toit, formé de gradins en pierres, est coiffé d’une guérite ajoutée au XIXe siècle. La porte d’entrée est ornée d’un blason aux armes des Sévigné, propriétaires du manoir de Lestrémeur de 1684 à 1713. A l’intérieur, le mur circulaire est percé de 998 boulins, alvéoles destinées à la ponte.


four_pain2Le four à pain de Lestrémeur
La construction de cette bâtisse située près du colombier date du milieu du XIXe siècle. Elle se compose de la maison du pain (ti forn) qui servait également de buanderie et de séchoir aux lavandières et du four à pain qui lui était adossé. La porte d'entrée moulurée et l'oculus à quadrilobe qui la surmontent proviennent probablement de l'ancienne église paroissiale de Bodivit disparue lors de la Révolution.. La restauration de l'édifice a été entreprise en 2005. Le four à pain a été reconstruit à partir des pierres d'un ancien four qui se trouvait à Plogoff.


eglise_santmerynL’église Sant Meryn
Elle a été construite entre 1891 et 1893 dans le style néo-roman. A l’intérieur, on remarque les statues de Saint Mellon, évêque qui devint, à une époque indéterminée, le patron officiel de la paroisse et de Saint David, patron de l’ancienne paroisse de Bodivit rattachée à Plomelin à la fin de la Révolution.
Dans l’abside, on peut admirer une belle «Descente de croix», ainsi qu’un «Christ en croix» en bois polychrome.


vue_rossulienLa cale et le moulin à marée de Rossulien
La cale, bâtie en 1883, permettait le déchargement des sables et engrais marins. Aujourd’hui elle est essentiellement utilisée par les plaisanciers. Le moulin, quant à lui, existait bien avant et compte parmi les huit moulins recensés sur la commune ; habité jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, il a été restauré en 1997. Rossulien est un des sites touristiques les plus fréquentés de la commune.